Il y a en nous une part de lumière, une part de noirceur, une part de calme, une part d’agitation, une part de sagesse, une part de stupidité…  Nous pouvons laisser notre esprit s’orienter d’un côté ou de l’autre, en espérant qu’il fera le meilleur choix, donnant ainsi la main au hasard. Ou nous pouvons utiliser la sagesse, la lumière et le calme observer la stupidité, l’agitation et la noirceur.
Ce qui dépend de nous et sème ce que nous deviendrons, ce sont nos choix.
Laisser la stupidité guider nos actes ou faire appel à la sagesse pour poser des actes responsables et bienveillants.
Laisser la noirceur nous envahir, nous éteindre et nous plonger dans des souffrances plus ou moins conscientes, ou laisser la lumière reprendre la place pour éclairer nos voies intérieures et nous guider vers la satisfaction, la joie, le contentement du moment présent.
Nous laisser aller à l’agitation en courant après moult sensations et désirs ou investir la base calme sous-jacente, ce mouvement de fond intense et paisible, fort et doux pour apprécier nos vies, ce qui est là et ce qui advient, pour entrainer notre esprit à voir, comprendre, aimer, apprécier, donner.
Nos choix nous définissent.
Nos choix nous dessinent.
Peu importe combien de temps nous avons subi, pas vu, pas compris, agit stupidement, rien fait… Ce qui compte, ce sont les choix que nous pouvons faire maintenant.
Ni hier, ni demain.
Maintenant, je choisis la tranquillité.
Maintenant, je choisis la clarté.
Maintenant, je choisis la sagesse.
Uniquement nos choix.
Quels seront vos prochains choix ?

Christelle Hauteville-Chadorla