Il existe une différence de fond entre « Développement personnel – Bien-être » et « Chemin spirituel ». Pour qui et quoi fait-on ce chemin ?

Le développement personnel invite une personne à développer un bien-être au sein de sa personnalité, pour son propre intérêt. La personne fait ce travail pour elle, pour aller mieux, pour révéler la valeur de son individualité, développer sa propre puissance.

Un chemin spirituel vise à se défaire du besoin de puissance personnel pour se relier aux qualités fondamentales d’amour, de compassion, d’altruisme. Il ne s’agit pas tant de développer quoi que ce soit, si ce ne sont les qualités déjà présentes en les entrainant, mais d’arrêter de reproduire nos tendances habituelles qui voilent ces qualités pour leur permettre d’agir alors d’elles-mêmes, à travers nous.

Un travail spirituel n’est jamais uniquement pour soi, il est toujours orienté vers l’autre, pour se donner les moyens d’agir selon des valeurs d’altruisme et de compassion dans le monde, pour mettre ces qualités au service de plus grand que soi.

Sur ce sujet, je vous invite à lire l’article de Mathieu Ricard dont je partage le contenu à 100% « Le développement personnel, pour qui ? »

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com