Votre paiement

Il est une expérience extraordinaire dans la vie que nous ne nous autorisons plus, que la société nous refuse, c’est l’expérience de nous perdre. En nous perdant, nous connaissons une multitude de peurs : la peur de l’inconnu, la peur du manque de maitrise, la peur de la perte de repères, la peur de nous-même et de ce que nous sommes incapables ou, pire, capables de faire… Puis vient l’ouverture au nouveau, l’étonnement, la découverte, l’émerveillement pour les plus intrépides. Nous développons un sens de l’adaptation, de la créativité. Nous nous reconnectons à notre environnement car nous avons réappris à vivre ensemble. L’inconnu nous oblige à recréer des liens d’entraide et de partage.
Nous perdre est une aventure humaine et spirituelle, car au-delà de nous aujourd’hui, il y a le nous d’après, ce que nous serons, forgés par notre capacité à inventer notre présent et notre maintenant, à partager l’aventure de la découverte avec nos nouveaux comparses de route.
Osons nous perdre. Laissez-nous nous perdre. Laissez-nous sortir des chemins tracés, prendre des voies inexplorées. Faites de même. Que le vie soit une aventure permanente, une exploration constante.
J’aime à me présenter, en certaines occasions propices, comme une baroudeuse, une exploratrice de l’esprit. J’aime explorer des chemins de pensées incompris, encore ouverts par personnes. Je suis persuadée que l’important n’est pas de découvrir et s’arrêter à une vérité déjà là, cachée quelque part, ni de trouver la bonne manière d’être et de faire, mais bien d’explorer tous les possibles, d’en inventer de meilleurs encore, des possibles où nous nous préoccupons de tous, où nous réinventons l’amour et le partage, la co-création et le travail, l’abondance et la fraternité, la tolérance et l’égalité, la laïcité et la liberté. Et pourquoi pas, oui pourquoi pas, cesser de maintenir des possibles qui nous limitent, nous contraignent, nous asservissent et nous abêtissent. Cessons notre esprit gestionnaire et laissons grandir notre esprit visionnaire.
Oui, osons nous perdre pour un autrement meilleur, ici et maintenant.

Christelle Hauteville-Chadorla
Formatrice Thérapeute Philosophe
“Pour s’orienter avec sagesse dans l’immensité des possibles”
www.harmoniecroissance.com