FORMATION
–  Libération émotionnelle  des Kleishas  
–  

Approche expérientielle de la méditation introspective comme antidote aux 6 kleishas (émotions perturbatrices ou afflictions racines menant à des perceptions faussées).

Vous vous formez pour libérer vos propres émotions et/ou celles de vos clients.

10% de réduction pour les personnes s’inscrivant à la formation complète

La Libération émotionnelle utilise la méditation introspective et la compréhension de l’impermanence et des émotions racines pour libérer, selon le principe “Déposer la conscience à l’intérieur et la conscience dépose le médicament”. Vous vous libérez vous-même et amenez vos clients à une plus grande compréhension de leurs émotions racines pour amener des prises de conscience libératrices.

Cette formation aborde :
– la méditation introspective, outil indispensable pour investiguer les émotions de l’intérieur,
– l’impermanence, pour lâcher-prise, laisser nos émotions se dissoudre,
– les émotions perturbatrices sous l’approche Kleishas (Afflictions racines en sanskrit) -> ce qu’elles sont, comment elles conditionnent notre caractère, notre identité, nos comportements, nos sensations et nos sentiments, comment les transformer.

Au-delà des méthodes et connaissances pour libérer les émotions, je vous invite à développer une posture de thérapeute avec 2 points clés :
– l’entretien (avec soi-même ou son client) pour faire émerger et comprendre le mécanisme des émotions,
– la posture de thérapeute, son ouverture, dont dépend sa capacité à accueillir l’univers de son client, dans le plus grand respect de son unicité.

Les Kleishas sont traduites par Emotions perturbatrices ou, termes que je trouve plus appropriés (mais moins usités dans les traductions d’ouvrages bouddhistes) Afflictions mentales ou afflictions racines. Il s’agit de troubles venant déranger, empêcher et entrainant l’incapacité à demeurer pour accueillir.  Les kleishas ne sont cependant pas des réactions à des phénomènes extérieurs (ni même intérieurs) comme le sont envisagées les émotions dans la compréhension occidentale, mais comme les afflictions à l’origine de nos réactions.

Elles ne sont pas réactions, mais intentions, à l’initiative.  Enfin, les kleishas ne s’appréhendent pas à travers des réactions externes comme les expressions du visage, mais en introspection, quand nous mettons la conscience dans nos mouvements intérieurs pour identifier les intentions à l’origine de nos réactions et comportements. En occident les émotions sont des réactions. En psychologie bouddhiste, les émotions perturbatrices / kleishas sont des afflictions de l’esprit, des perturbations à l’origine de nos souffrances.

Les kleishas ont été directement enseignées par Bouddha à Sarnath, lors du “1er tour de Roue” (1er enseignement donné à ses 1ers disciples). Déjà présentes dans l’hindouisme à l’époque, Bouddha en fait une description quelque peu différente, et intégrée avec les moyens habiles pour les dissoudre et retrouver la liberté intérieure et la libération du cycle des souffrances. Cette formation respecte pleinement ces enseignements et se veut une approche thérapeutique pragmatique et pleine de sagesse.

 La formation complète est de 6 modules de 3 j (pour un total de 144h)

Méditation introspective

Module 1

La clé de la libération émotionnelle est la conscience, dans son acception de sagesse  : “Poser la conscience à l’intérieur, et la conscience déposera le médicament, libérera.” La méditation introspective est l’outil thérapeutique par excellence pour ce travail.
Cette formation vous apprendra à entrer en soi, demeurer, observer, se connaitre, et lâcher.

En introspection, nous observons ce qui se joue en nous, ce qui s’élève à l’intérieur. Nous allons voir et “prendre conscience”. Cette prise de conscience sera suivie d’un souhait intérieur de changement et d’une libération. Pourquoi ? Parce que la conscience introduit dans les éléments perturbateurs un élément destructeur, un antidote autrement dit. C’est le propre de la conscience : elle sait ce qu’il y a à faire.
Dans cette formation, nous apprendrons comment faire cela, et sur quoi nous focaliser pour libérer les émotions.  C’est la base du travail que nous apprendrons à  faciliter avec les modules suivants, en appréhendant les émotions et leurs antidotes.

Programme des 3 jours :
– Les apports de la méditation introspective
– Posture et étapes à suivre pour s’installer en introspection
– Les points d’attention et les solutions pour dépasser les difficultés dans votre méditation
– Méditation et Libération émotionnelle en tant que thérapeute
– L’entrainement de votre esprit : comment et quoi observer en vous. Avoir les points de repères nécessaires à une bonne pratique.
– Un nouveau rapport à soi et au monde : changer vos relations et vos perceptions
– Comment évaluer les résultats de votre pratique pour la faire évoluer : calme, clarté, stabilité, amour de soi et des autres, ouverture…
Fil rouge sur les 3 j : Temps de pratique formelle et d’échanges sur votre pratique, vos difficultés, vos réussites, vos questionnements -> afin de poursuivre votre pratique chez vous dans de bonnes conditions

Impermanence, émotions et lâcher-prise

Module 2

En comprenant fondamentalement l’impermanence, plus rien n’attache, pas plus les émotions qui s’élèvent, que nos besoins de biens matériels, de sécurité, de reconnaissance, de maitriser…
Cette formation vous apprendra à accueillir vos émotions fondatrices et les laisser se dissoudre, tels des nuages dans le ciel.

Rien n’est permanent. Tout ce qui a été assemblé finit par se séparer. Tout ce qui a été élevé finit par chuter. Et pourtant nous luttons pour faire perdurer, ce qui engendrent les émotions.
Pour libérer plus facilement les émotions, il est nécessaire d’abord de les accepter, de les reconnaitre, puis d’observer de l’intérieur leur consistance (ou absence de consistance) et leur essence (ou absence d’essence fixe). En réalisant l’impermanence de nos émotions, elles deviennent  “comme des nuages qui se dissolvent dans le ciel”.
Nous apprendrons dans cette formation à vivre l’impermanence, pour en faire l’antidote à nos émotions et nos attachements.
Ainsi, dans les modules suivants, il sera plus aisé de demeurer au coeur des émotions, de voir comment elles influencent nos comportements, notre idée de nous-même, nos intentions sous-jacentes et d’agir en toute conscience.

Programme des 3 jours :
– La méditation et l’observation de soi
– Impermanence, de quoi parlons-nous  ?
– Liens entre impermanence, émotions, comportements et évènements de la vie
– Différencier émotions vs “occident”et kleishas vs bouddhisme
– Les 6 kleishas : ce qu’elles sont et comment les voir à l’oeuvre
– Avec vos clients, ce que vous devez voir
– Kleishas et évènements vivants
– Interdépendance des phénomènes
– Entrer en amitié avec soi-même
Fil rouge  : Temps de pratique méditative pour observer les émotions + temps d’échanges sur votre pratique, vos difficultés, vos réussites, vos questionnements -> afin de poursuivre votre pratique chez vous dans de bonnes conditions

Emotions d’orgueil, comparaison et attachement 

Module

La “psychologie bouddhiste” considère que les émotions telles que la peur, le dégoût, la tristesse…. sont des produits dérivés des 6 kleishas (en sanskrit, Nyeunmong en tibétain, afflictions racines ou émotions perturbatrices en français) qui mènent à des perceptions erronées. Nous les abordons en 2 modules, avec 3 kleishas / module.
Nous verrons pour chacune d’elles pendant ces 3j :

  • ce qu’elles recouvrent 
  • comment elles agissent en nous 
  • les comportements, caractères, croyances et émotions dérivés 
  • comment les reconnaitre quand elles sont en action 
  • comment (amener un client à) en prendre conscience 
  • les antidotes ainsi que les soins et les pratiques méditatives pour les appliquer

Dans ce module 3, nous abordons les kleishas de l’orgueil, de la comparaison et de l’attachement. 

Dans cette compréhension, l’orgueil est appréhendé d’abord comme le point de départ de l’idée d’un soi et ce qui en découle : le développer, le protéger, lui procurer du plaisir, éviter les souffrances, obtenir ce qu’il aime, éloigner ce qu’il n’aime pas…
Il entraine chérissement de soi (au détriment des autres), isolement, sentiment de solitude, déprime, sur ou sous-estimation de soi, non prise en compte des autres, incapacité à se sentir aimé tellement nous sommes enfermés dans notre quant-à-soi,…
Cette kleisha entraine selon les expériences vécues et le niveau de conscience :
– Importance accordée à soi
– Attachement à soi
– Complaisance envers soi
– Pas de recherche de sagesse profonde
– Sentiment de supériorité (dans le sens d’être favorisé et différent en mieux)
– Satisfaction et plaisir des sens
– Demeurer en haut
– Entre-soi
– Vie d’exception
– Raffinement, luxe, esthétisme, beauté, art
– Déprime, dépression, misère affective

De la notion de soi émerge la notion de l’autre et toutes les émotions négatives issues de la dualité : comparaison, compétition, jalousie, les meilleurs / les médiocres, les élites / les indigents, la lutte pour vaincre, se maintenir, grimper ou ne pas décliner, le jugement et la classification des êtres… Il y a lutte constante pour faire partie des meilleurs, impossibilité de lâcher-prise sur l’importance de sa place, de son statut social… Pas de répit pour les candidats aux élites pourrions-nous dire. Mais tellement éreintant et déconnecté de la réalité du terrain.
Cette kleisha entraine selon les expériences vécues et le niveau de conscience :
– S’élever et faire partie des meilleurs
– Besoin de reconnaissance et de renommée
– Mécontentement
– Envie, devenir envieux, jalousie
– Assurance en soi, force d’esprit
– Energie décuplée
– Agitation

L’attachement est lié au désir, cette impulsion qui nous entraine dans un mouvement vers l’avant pour vivre encore autre chose. Le désir nous pousse vers un autrement, ailleurs. L’attachement, c’est le besoin de continuer à satisfaire nos sens, nos inclinaisons, et à l’inverse, le souhait de se défaire de ce qui nous déplait. Nous souffrons quand nous n’obtenons pas ce que nous aimons. Nous souffrons quand nous n’arrivons pas à nous défaire de ce que nous n’aimons pas.
Le désir et l’attachement entrainent non-contentement, addictions, épuisement mental, agitation, indécision, impossibilité de lâcher-prise, excitation, burn-out, mensonge pour obtenir ou maintenir ce que l’on désire, cachotterie, non-dit, infidélité…
Cette kleisha entraine selon les expériences vécues et le niveau de conscience :
– Besoin de sensations
– Besoin d’attirer, attraction
– Saisie
– Appropriation : mon.., ma… mes… (mon esprit, mon corps, ma parole, mes biens, ma réputation, mes amis…)
– Attachement aux objets de désir et à notre réalité

Emotions de colère, insatisfaction, manque de discernement 

Module 4

Dans la même veine que le module 3, dans ce module 4 nous abordons les 3 kleishas suivantes décrites ci-après : colère, insatisfaction et manque de discernement.

Durant les 3j, nous verrons pour chacune d’elles : ce qu’elles recouvrent – comment elles agissent en nous – les comportements et émotions dérivés – comment les reconnaitre quand elles sont en action – comment (amener un client à) en prendre conscience – les antidotes.

La colère est l’expression forte du rejet de ce que nous jugeons non souhaitable (dans notre manque de discernement). Nous voulons éloigner, transformer, maitriser, dominer les choses. Est compris ici la malveillance que nous avons pour autrui, mais aussi celle que nous supposons que les autres ont à notre égard. Les idées de complotisme, d’être manipulé, pris pour un imbécile… relèvent de ce kleisha.
Il entraine l’attaque, la défiance, la critique, les mots durs, l’intransigeance, la domination, la soumission, l’incapacité à se sentir aimé car l’amour nous est inconnu, la difficulté à faire confiance. Nous cherchons toujours des coupables à nos tourments intérieurs pourtant créés par nous.
Cette kleisha entraine selon les expériences vécues et le niveau de conscience :
– Vues fausses
– Lenteur cognitive
– Vivre selon ses instincts
– Immaturité émotionnelle
– Dépendance
– Prédation
– Proie

Ce kleisha est plus souvent traduit par avidité. C’est le besoin de plus, avec le verso de la pièce, le besoin de se débarrasser de tout quand on n’a pas réussi à avoir plus et qu’on cherche une autre stratégie. Il recouvre donc l’avidité, l’insatisfaction, l’incapacité d’apprécier ce que nous avons, la sensation de ne jamais recevoir assez, de donner sans retour, de manquer…
Il entraine aussi des difficultés de digestion, des allers retours entre trop et pas assez, un épuisement de notre entourage qui est constamment accusé de ne pas donner assez ou de trop nous demander.

Cette kleisha entraine selon les expériences vécues et le niveau de conscience :
– Vues fausses
– Lenteur cognitive
– Vivre selon ses instincts
– Immaturité émotionnelle
– Dépendance
– Prédation
– Proie

Ce kleisha est souvent traduit par ignorance, opacité mentale. C’est la perte de la sagesse primordiale, la cause première de toutes les souffrances car, en plus de nous amener à consolider un soi de plus en plus figé, nous perdons le contact avec la réalité telle qu’elle est.
Ce kleisha entraine des difficultés à prendre de bonnes décisions car nous ne voyons pas de chemins clairs. Nous suivons nos émotions sans discernement, croyons nos pensées malgré l’étroitesse de nos connaissances, figeons des vérités, pensons que nous détenons la vérité et que les autres se trompent… Nous devenons têtus, bornés. Nous rejetons la connaissance, ou nous la recherchons activement mais la figeons. Nous manquons de souplesse intellectuelle.
Cette kleisha entraine selon les expériences vécues et le niveau de conscience :
– Colère
– Agressivité
– Rage, haine
– Froideur
– Rejet
– Malveillance
– Maitrise
– Recherche de connaissances
– Isolement
– Goût de la tragédie
– Sauveur du monde

Mener un entretien 

Module 5

L’entretien est un art que nous pouvons toujours améliorer pour être en rapport avec notre client (nos proches, nous-même), dans une écoute bienveillante et attentionnée, ouvert à son monde pour accueillir sans déformation ce qu’il nous dit, ce qu’il vit.
Comment ne pas nous limiter dans nos propres croyances ? Comment être en relation vertueuse ? Comment appréhender le monde de l’autre dans toutes ses subtilités ? Comment percevoir au-delà de nos constructions mentales ?  Comment ne pas arrêter l’écoute à la surface de ce qui est exprimé et approfondir la compréhension ? Comment trouver les bonnes questions ?

Voilà ce que nous travaillons dans cette formation de 3j : amener votre client (ou vos proches, ou vous) à exprimer plus de profondeur.
Le client exprime d’abord des ressentis superficiels, des symptômes, des conséquences visibles, puis des croyances (ses perceptions) et au-delà il peut enfin toucher les intentions qui le poussent à (ré)agir ainsi. Là, vous touchez aux kleishas.

Programme des 3 jours :
– Ecoute ordinaire vs écoute bienveillante et attentionnée -> passer de l’une à l’autre
– Entrer en contact avec votre client, accueillir son monde
– Bases d’une relation juste, ouverte et tournée vers l’autre
– Reconnaitre dans les mots de votre client son mode de communication et son sens de prédilection : prédicats ou langage des perceptions, avec moyens de vous y adapter
– L’entretien thérapeutique : ses étapes, les questions clés par étape, les questions d’approfondissement pour échanger sur des plans de plus en plus subtils, conseils pratiques pour les débutants
– Modèle de questionnement DGS -> lorsque nous parlons aux autres ou à nous-même, notre langage peut être approximatif par Généralisation, Suppression (de certaines informations) et Distorsion. Les repérer et retrouver par des questions simples les informations manquantes ou amalgamées
– Synchroniser, ou l’adaptation au mode de fonctionnement de son client, à sa sensibilité, à son mode relationnel. Synchronisation sur un plan ordinaire, synchronisation sur un plan subtil
– Déconstruire une croyance en 10 mn
Le tout avec des enseignements pour comprendre et des exercices / méditations pour mettre en pratique sur soi et avec ses clients.

Posture de thérapeute 

Module 6

Au-delà des soins et du questionnement, le thérapeute interagit avec son client avec ce qu’il est, ce qu’il dégage. C’est pourquoi les dimensions de présence, bienveillance et confiance sont à la base de la posture thérapeutique.
Tout ce que le client dit est vrai, dans la mesure où c’est ce qu’il vit. C’est sa réalité. Le thérapeute se laisse pénétrer par son monde et l’éclaire pour faire émerger les causes des souffrances et kleishas. La conscience du client peut alors déposer l’antidote et grandir, car c’est elle qui fait le travail. Le thérapeute est transparent, confiant et offre un espace pour que son client puisse le faire par lui-même. Apprendre à pêcher plutôt que donner du poisson.

Nous aborderons durant ces 3j :
Comment créer une relation vertueuse ? Comment accueillir l’autre tout en demeurant à l’écoute de nos ressentis ? Comment nous adapter à chaque client, dans son registre, sans nous perdre ? Comment ne pas insuffler notre monde et  nos certitudes ? Comment ouvrir notre client à de nouveaux champs des possibles ?

Programme des 3 jours :
– Savoir créer le rapport et entrer en relation vertueuse avec son client
– Les attitudes fondamentales du thérapeute, selon Carl Rogers
– Présence ordinaire vs présence attentionnée, en contact avec la réalité, avec nos réalités confondues pendant la thérapie, en accueil, attentif
– Bienveillance et compassion, concentré sur son client pour l’accompagner à se libérer de ses souffrances et à prendre conscience des causes qui l’ont amené à créer ses souffrances, pour ne pas recommencer
– Confiance, une histoire de foi en son client et en l’interaction pendant la séance
– Savoirs clés du bon communicateur
– Sagesses, amour altruiste et bienveillance, ou la coopération patient / thérapeute
– Accueillir le monde de l’autre, entre subjectivité et réalité
– Les différents plans de conscience et comment entrer en relation sur les plans subtils (si on l’est soi-même)
– Les kleishas et le thérapeute, savoir s’observer, être son propre thérapeute et les intégrer dans ses savoir-être
– Et un travail personnel pour se visualiser en posture de thérapeute, selon le mode de fonctionnement et les kleishas propres à chacun
Le tout avec des enseignements pour comprendre et des exercices / méditations pour mettre en pratique sur soi et avec ses clients.
Un travail individuel sera effectué par chaque stagiaire pour se confronter à sa posture de thérapeute et voir où il en est.

Comment utiliser la Libération émotionnelle en tant que Thérapeute / Accompagnant
Libération des kleishas, Karmathérapie, Reiki : différences et complémentarités.

La formation complète se compose de 6 modules de 3j, sur 9 à 10 mois.

Tarif 2021

FORMATION COMPLETE sur environ 10 mois (avec convention de formation) = 10% de réduction
6 modules (3 j) =  2390  €
Règlement : +ou- 30 % à l’inscription + solde étalé sur les 6 modules
ou par mensualités : +ou- 30% à l’inscription + solde étalé jusqu’à la date du dernier module
L’échéancier est validé dans la convention de formation.

______
FORMATIONS LIBERATION EMOTIONNELLE DES KLEISHAS + FORMATION KARMATHERAPIE (y compris 1er et 2ème Reiki) sur 2 ans, avec convention de formation = 10% de réduction,
avec place assurée pour la formation en 2ème année sur la base d’un tarif ne subissant pas l’augmentation annuelle.
=> 5510 €

_______
-> si vous vous engagez immédiatement jusqu’à la CERTIFICATION “Praticien en libération émotionnelle et karmique”, sur 2 ans :  15% de réduction sur l’ensemble des prestations
Contrat comprenant : formation Libération émotionnelle complète 140h + formation Karmathérapie complète 166h (hors 3ème degré Reiki Usui) + Supervision professionnelle 20h en individuel + passage de la certification, soit 326h de formation
=> 6850€
_______
Suivre certains modules programmés en auditeur libre (selon places disponibles)
Par module -> 3j = 445€
_______
Formation modulaire en individuel ou en entreprise

Sur devis
Règlement : 50 % à l’inscription, solde le 1er jour de la formation

Possibilité d’aller jusqu’à la certification « Praticien en libération émotionnelle et karmique ».

Description complète de la formation

Fiche descriptive complète

Formulaire d’inscription à la formation Libération des kleishas

Inscription Libération des kleishas

Formulaire d’inscription au cursus complet

Inscription au cursus “Praticien en libération émotionnelle des kleishas et karmique”