Faire circuler.
Donner, sans rien attendre pour soi, mais pour l’autre, pour les autres, parce que c’est juste ainsi.
Donner, parce que l’autre a besoin d’un soutien maintenant et que nous pouvons le faire.
Donner, parce que c’est dans l’ordre des choses et que cela remet de l’énergie dans la générosité, le don et l’entraide.
Donner, et avoir de la gratitude pour celui qui accepte car il nous donne l’opportunité d’être généreux.

Faire circuler
Recevoir, parce que c’est aimer celui qui nous donne, le geste de donner, l’amour du don.
Recevoir, parce qu’à notre tour nous donnerons, quand nous le pourrons, quand ce sera notre tour.
Recevoir, parce que celui qui ne sait pas recevoir, ne sait pas donner.
Recevoir, parce c’est laisser la vie nous donner les moyens, nous relier les uns aux autres, nous entraider.

Faire circuler.
Faire circuler, parce que le mouvement est à la base de tout système sain et vertueux.
Faire circuler, parce que tout ce qui est fixé, retenu se fige et altère le mouvement suivant.
Faire circuler, parce que la vie emporte ce qui est nécessaire si nous laissons le mouvement arriver jusqu’à nous, jusqu’aux autres.
Faire circuler, parce l’amour.

Christelle Hauteville-Chadorla