Un jour, une dame habitant le sud de Bourges m’a dit « Où exercez-vous ? De l’autre côté de la gare ? Oh ! non c’est trop loin pour moi.» (Temps approximatif 10mn)
Comment faire un travail de libération intérieure quand nous ne pouvons pas aller plus loin que là où nous sommes déjà ? Faire un travail en soi, et d’autant plus un travail de libération profonde de nos tendances et conditionnements, nécessite de sortir de nos repères, d’aller voir ce que nous refusions de regarder jusque là.
Sommes nous prêts si faire un déplacement de 10mn est déjà un effort trop grand que nous abandonnions ? Non, bien sûr.
Sommes-nous prêts si juste l’idée d’aller au-delà la gare (un quartier où elle n’était jamais allée) vous procure peur et rejet ? Comment réagirions-nous en voyant des aspects inconnus de nous-même ? En refusant de les voir bien sûr.
Alors si vous êtes prêts à faire plus de 10 mn de voiture pour vous rendre dans un quartier que vous ne connaissez pas, sachez que c’est déjà un très bon point de départ pour jouer les explorateurs en votre propre monde intérieur et tenter l’aventure de la liberté intérieure.
Bienvenus dans l’aventure de la liberté intérieure à toutes les exploratrices et autres baroudeurs de leur propre esprit.
Christelle Hauteville-Chadorla