Séance de Libération karmique et émotionnelle pour se libérer de l’INSATISFACTION

2022-12-08T11:53:06+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Retranscription d’une séance de Libération karmique et émotionnelle
Objet de la séance : Insatisfaction
Bonne lecture.

___

Libération émotionnelle & mentale, en quelques mots…

2022-10-27T17:44:52+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Devant toute situation, il s’agit de ne pas nous laisser emporter par notre réactivité émotionnelle et mentale. A l’inverse, nous nous y connectons en posant la conscience à l’intérieur pour percevoir comment nous créons nous-même notre souffrance. Cette conscience permet la libération.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

 

Karma, dans le sens bouddhiste… en quelques mots

2022-06-06T20:34:51+01:00Blogs Formations & Thérapies|

« Dans le sens bouddhiste du karma, aucun code culturellement conditionné ne définit un comportement comme bon ou mauvais. Il n’y a pas de règle à enfreindre ni à respecter. … La définition traditionnelle d’un comportement non vertueux est un comportement qui entraine un résultat indésirable. Ce résultat est double : il affecte la vie de ceux qui peuvent être victimes de ce comportement indésirable, tout en troublant l’esprit (Sem en tibétain, qui signifiant continuum mental, processus de cognition) de celui qui a commis ce comportement. Ce qui, à son tour, crée les conditions d’un futur comportement non vertueux et entrave les possibilités d’actes vertueux (aux conséquences souhaitables).
Ce qu’il faut, c’est ne pas seulement comprendre le karma en termes d’effets extérieurs, mais reconnaitre ses effets sur l’esprit (continuum mental) lui-même. L’esprit est la source de notre libération. Il ne s’agit donc pas simplement de regretter une mauvaise action, ou ce que nous avons pu faire ou dire de blessant. Il s’agit d’établir si notre comportement, minute après minute, entretient l’esprit de clarté ou contribue à l’ignorance et à la confusion ».

De la confusion à la clarté
Yongey Mingyur Rinpoché

Introspection, changer par l’observation de soi

2022-06-23T12:26:40+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Libération karmique et émotionnelle
Thérapie basée sur la méditation introspective, soutenue par l’hypnose et le Reiki (option).

La méditation introspective (méthode Vipassana)

Avec la méditation introspective, nous comprenons notre propre nature en observant les différents éléments qui nous constituent : corps, sensations, perceptions, tendances habituelles, croyances… tout ce dont l’égo se nourrit.
En observant pensées, émotions, images mentales… nous établissons des connexions, des relations de causes / effets. Comment nos émotions dirigent nos sens (entendre ou ne pas entendre par exemple), comment nos intentions orientent nos actions (attaquer / me cacher / rationnaliser ou apaiser). Nous voyons alors notre mode de fonctionnement, nos samskaras en sanskrit (facteurs karmiques) et comment ils ont modelé nos sens, notre personnalité, nos situations de vie, notre vie toute entière. Ces prises de conscience sont à la base de la guérison.

Karma, méditation introspective et personnalité

Notre personnalité est le fruit du karma. Il ne s’agit pas uniquement de regarder nos actions. Nous observons comment notre personnalité s’est formée et se modifie en permanence, en interdépendance avec nos actions.
Agir d’une certaine façon amène certains fruits et cela façonne notre personnalité, notre caractère. La façon dont nous gérons une situation est le reflet de notre personnalité et donc de nos tendances karmiques. Pour changer notre caractère, nos facultés, nous menons une introspection : Qu’est-ce que je ressens ? Comment est-ce que je perçois les choses ? Quelles images mentales me viennent dans telles situations ? Est-ce que je veux les garder ou les transformer ? Qu’est-ce que je souhaiterai à la place ? Qu’est-ce qu’il est bon que je fasse pour moi ?
Cognition et émotions sont liées. En Libération karmique, nous entrons dans l’émotion, dans sa représentation et la comprenons en la revivant en visualisation (avec une conscience élargie ou en dissociation si nécessaire). Il n’y a pas de séparation entre pensées et ressentis, entre compréhensions et expériences.

Limite de Vipassana

Toute personne peut voir plus clairement en elle grâce à la Libération karmique et émotionnelle. Une personne ayant atteint un certain degré de lucidité aura certes une connaissance plus pénétrante, plus subtile, plus vaste qu’une personne ne possèdant pas ce degré de lucidité. Cependant la technique permet à tous de faire grandir son niveau de conscience, avec le processus d’entretien, l’hypnose, les prises de conscience, l’application des antidotes. Tout ceci participe à l’élévation de conscience. Nous sommes tous limités par notre potentiel, mais chacun peut aller au-delà de son niveau de conscience ordinaire.

Technique de méditation introspective

La technique est très simple sur le principe : s’installer dans son ventre, focaliser sur un point d’attention et poser la conscience sur ce qui s’élève à l’intérieur, pour connaître toute chose de l’intérieur.
Le karmathérapeute vous accompagne dans cette démarche pour faciliter la concentration, la focalisation, l’acceptation et la transformation de ce que vous voyez. Vous partez de ce qui est là et visible en état de conscience modifié, réalisez de quoi c’est fait grâce au questionnement du thérapeute, transformez, lâchez et conscientisez ce qui a changé.

Méditation introspective et Libération karmique et émotionnelle

Nos schémas cognitifs et émotionnels ne sont pas simples à dissoudre. Nous devons voir qu’ils reposent sur des illusions, des erreurs de jugement, des situations passées qui n’existent plus…  pour les lâcher, ne plus les suivre. Ils sont réels, nous les vivons, nous ne pouvons les nier. Mais ce sont des projections reposant sur des mémoires obsolètes et déformées, sur des liens aléatoires et erronés.
Nos expériences passées nous ont mené là où nous sommes, tels que nous sommes, mais notre devenir reste à cultiver. Quel que soit nos perturbations dominantes (difficulté à apprendre ou prendre des décisions,  insatisfaction, envie, trop grande importance accordée à soi, désirs incessants, attachement, colère, mauvaises pensées, naïveté…), nous pouvons les transformer en comprenant comment nous les avons créés et quoi changer en nous, pour des modifications durables.
Les expériences de cette vie ne sont pas les seules à nous avoir construit, nous arrivons avec un programme que la libération karmique nous aide à décoder et modifier. Sans jugement, juste en prenant conscience et faisant autrement.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

Karma et transformation de Soi

2022-06-06T20:29:26+01:00Blogs Formations & Thérapies|

« Je peux devenir ce que je veux être et ne plus être ce que je suis déjà »

Influencer notre évolution, encourager à aller de l’avant, au-delà de ce que nous sommes aujourd’hui pour ne pas demeurer embourbés dans toutes les formes de mal-être, de culpabilité et de mésestime de soi, si présents à notre époque et dans nos cultures occidentales, voilà la perspective profonde et bouddhiste du karma.

Toute souffrance ressentie est issue de nos propres actes passés. Il en va de même de nos joies. Dans cette vision, nous sommes responsables de notre propre situation. Nos pensées, nos paroles et nos actions, d’instant en instant, conditionnent et donnent une orientation à notre futur. Nous devenons ce que nous faisons. Nous sommes tels que nous sommes du fait d’actions passées. Mais point de fatalisme, au contraire, un mouvement permanent, un jeu ininterrompu de causes et conséquences.  Si je change aujourd’hui, je serai différent demain.

La compréhension du karma permet d’appréhender ce qui caractérise un individu, ce qui lui est inhérent, propre, ce qui est à l’origine de sa constitution physique, émotionnelle, psychique, spirituelle…  ce qui est conditionné dans le moi. Il vise aussi à appréhender les coproductions avec d’autres (interdépendance).

Cette approche nous permet d’influencer et modifier le cours de notre karma. Pour cela, nous orientons notre regard à l’intérieur même de notre courant de conscience. Nous reconnaissons nos habitudes, nos tendances. Nous développons ainsi la conscience de nous-même, de notre mode de fonctionnement interne et décidons d’agir différemment et de devenir une autre personne, selon notre perspective.

Dans cette approche karmique de transformation de soi, il n’y a pas de loi suprême ni de jugement extérieur, juste nos actions, nos paroles, nos pensées et leurs conséquences. Il n’y a qu’une loi, celle de notre propre Conscience supérieure (notre sagesse). C’est ainsi que nous pouvons nous transformer en profondeur, en étant libre d’influencer notre devenir selon nos propres convictions et nos propres perspectives.

 

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

 


[1]Concept du karma tel que le Bouddha l’a enseigné et repris dans les premiers soutras, d’après Traleg Kyabgon dans son livre « Le karma »

Ma chaine Youtube

2022-06-06T20:28:36+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Cette chaine comporte des supports pédagogiques et est d’abord dédiée à nos stagiaires et clients, pour consolider les enseignements reçus, faciliter l’entrainement entre les sessions et pratiquer certaines méditations sur recommandation expresse entre les séances de libération émotionnelle et karmique. Les supports peuvent être difficiles à comprendre sans les enseignements donnés en formation et les consignes données en séance. C’est le cas de certaines méditations guidées, qui vont bien au-delà du bien-être, et de ce fait ne sont pas forcément accessibles à des personnes non formées ou non accompagnées. Nous vous invitons à ne pas vous auto-prescrire ces méditations et autres supports sans notre avis expert auparavant. Formation & accompagnement sur www.harmoniecroissance.com

Vous y touverez notamment :

  • Des chroniques « Les voies intérieures »
  • Des méditations guidées visant à vous intérioriser et transformer votre monde intérieur
  • Des séances d’hypnose karmique enregistrées avec l’accord des clients, dans un but pédagogique
Ma chaine Youtube

Comment utiliser la Libération émotionnelle en tant que thérapeute / accompagnant

2022-12-08T11:27:59+01:00Blogs Formations & Thérapies|

En ayant une compréhension approfondie des émotions perturbatrices racines / kleshas, en réalisant l’impermanence et en développant la vision intérieure, vous serez plus à même de voir ces mouvements et impulsions chez vos clients. Vous aurez une plus grande marge de manœuvre pour l’accompagner dans ses libérations et transformations.
Vous utilisez directement la technique Vipassana avec vos clients, en leur enseignant, en les amenant dans leur ventre et en travaillant en séance avec eux sur les kleshas perçues et le lâcher-prise.
Vous apportez à vos clients la connaissance nécessaire pour préparer le terrain des libérations, avec des entretiens d’explication et de mise en perspective des remèdes à appliquer. Ensuite, une fois que votre client a compris mentalement sa/ses klesha/s, ses ramifications et les antidotes, vous l’amenez, avec des méditations guidées spécifiques à chaque klesha et personnalisées, à transformer, à poser les qualités qui transcendent.
En travaillant votre posture également durant cette formation, vous développerez plus de congruence, d’empathie, de compassion. En travaillant sur vos entretiens, vous amènerez de la profondeur dans l’anamnèse (comment les choses se sont mises en place) et, avec quelques questions aux mots bien choisis, vous guiderez votre client avec efficacité.
Avec le Reiki par exemple ou tout autre soin énergétique, vous pourrez aller plus directement vers un soin ciblé et amener votre client à comprendre les causes de son mal être, de ses impasses et répétitions.
Avec toute autre méthode thérapeutique, votre profondeur d’écoute, d’accueil et votre sagesse sauront amener votre client à se comprendre, à percevoir ses impulsions, ses tendances. Vous saurez amener des prises de conscience. Vous mettrez de la clarté dans la confusion et l’opacité, de la sagesse dans le manque de discernement, de la simplicité dans la complication mentale, de la cohérence intérieure dans l’égarement extérieur.

Christelle Hauteville-Chadorla

Personnalité, caractère, histoires de vies… et tricot

2020-09-22T17:41:48+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Votre personnalité, votre identité, vos émotions, vos ressentis… sont le résultat de toute une trame que vous pouvez envisager comme un pull tricoté au fil de vos expériences, de vos histoires de vies plus ou moins lointaines. Etonnant direz-vous de vous envisager comme un pull tricoté de vos propres mains. Mais à bien y regarder, tout ce que vous faites ne constitue-t-il pas la trame de vos vies, de votre identité, de l’idée de vous-même ?

  • Parfois, les mailles du tricot sont simples et suivent le même rythme, la même forme. Vous refaites encore et encore la même chose.
  • Parfois des noeuds se sont formés au fil des expériences et ce qui était simple au départ est devenu confus, complexe, emberlificoté. Il est alors difficile de vous comprendre vous-même, de dénouer les fils de vos pensées et intentions cachées.
  • Des interconnections ont aussi pu se mettre en place. Des comportements dépendent de plusieurs causes et entrainent plusieurs conséquences. Vous êtes emportés par des mouvements intérieurs irrésistibles, pas toujours cohérents, et parfois même à l’opposé de ce que votre raison souhaiterait. Mais la raison n’a pas la main sur la trame du pull. Tout juste peut-elle l’envisager.

En acceptant de regarder la trame du pull, vous commençez fil par fil, noeud par noeud, à la détricoter. Cela ne change pas qui vous êtes mais vous amène à être plus libre de ce que vous êtes et de ce que vous faites.

Vous détricotez votre trame karmique, le maillage de vos comportements, émotions, compréhensions pour retrouver une trame légère, cohérente, claire et saine. Vous vous libérez de ce que vous n’aimez pas en vous et de ce qui est à l’origine de vos mal-être. Alors tout le reste peut prendre de l’ampleur : vos qualités, vos projets, votre vision de vous et de ce que voulez faire de votre vie. Votre nature profonde peut s’exprimer librement.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

Perceptions, karma et pleine conscience

2022-06-14T08:46:56+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Nos perceptions sont ainsi faites que nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont, mais passées à travers des filtres de croyances, de sensations, de perceptions, de cultures, de limites, etc. Ces filtres sont construits par le karma(1) et les kleshas(2) à l’origine de notre constitution physique, émotionnelle, psychologique et spirituelle.
Le plan karmique et kleshique est donc la source de nos illusions et de notre manque de conscience tout comme il est le réceptacle des nouvelles tendances que nous créons et renforçons à chacune de nos actions, de nos paroles et de nos pensées / intentions.
Sans karma, le dessin illustrant cet article serait perçu pour ce qu’il est, dans toutes ses dimensions. Selon le plan de conscience, la perception varie :

  • sur un plan ordinaire : une jeune fille ou une vieille dame selon le côté du cerveau qui s’anime à son contact
  • sur un plan conscient, une jeune fille et une vieille dame selon le côté du cerveau que nous activons consciemment pour  nous permettre d’accéder aux différents aspects de la même chose
  • sur un plan karmique, ce dessin est révélateur de nos tendances : nous voyons une vieille dame acariâtre si la colère a imprégné notre conscience, une jeune femme distinguée de la haute société si l’orgueil prédomine, une vieille femme pauvre et triste si l’insatisfaction et le manque prédominent, rien de précis si la confusion et l’opacité mentale se sont installées… Les interprétations sont illimitées, autant que les facteurs karmiques et kleshiques sont variés.
  • sur un plan non duel, ce dessin est le résultat de la combinaison d’une feuille, d’un crayon mine, de l’intention du dessinateur et des lecteurs ; avec aussi l’arbre qui a donné la feuille, l’eau, le vent et la terre qui ont nourris l’arbre, le ciel et l’espace qui donne un contenant à tout cela… et tout ce qui est intervenu dans la chaine de composition de ce dessin et dans les perceptions de ceux qui regardent. Sur ce plan non duel, nous percevons le jeu des causes et conséquences.

Ce mode de fonctionnement s’applique à tout ce que nous percevons, donc à tout ce avec quoi nous entrons en contact : le monde, la vie, l’idée de soi, la matière, le divin, les autres… Quelque soit la perception que nous nous en fassions, ce n’est pas une vérité absolue, une réalité fixe, tangible, ce n’est que l’expression de nos tendances profondes.

Dans cette compréhension, c’est en déposant notre conscience sur nos perceptions que nous ferons grandir notre compréhension de l’illusion toujours à l’oeuvre, de la non fixité de toute chose et donc du potentiel de changement illimité que nous avons en nous.

Concrètement, nous observons comment intérieurement nos perceptions s’élèvent, sur quelles croyances, peurs, illusions et connaissances limitées elles se basent pour prendre telles ou telles formes, agréables ou désagréables. Cette observation bannit tout jugement. Observer et garder la neutralité pour ne plus être emportés par nos jugements ou autrement dit par les hypothèses que nous posons sur chaque chose. Alors la clarté pourra grandir. Cette clarté permet de voir distinctement ce qui se joue en nous : sensations, émotions, perceptions, réactions. Dans cette vision claire, que nous pouvons appeler aussi pleine conscience ouverte et non duelle, nous pouvons décider de changer nos réactions, nos paroles, nos intentions pour un meilleur, vers moins de souffrance et plus de joie, de bien-être et ultimement de liberté intérieure.

Il faut bien comprendre que remettre de la conscience et de la clarté demande persévérance et investissement, apprentissage et expérimentation, réflexion et méditation, avancées et stagnations, découvertes et prises de consciences. C’est un travail de moyen ou long cours, selon votre perspective d’évolution, votre situation actuelle, votre potentiel, votre persévérance dans l’application des antidotes et votre confiance dans le processus complet.

Christelle Hauteville-Chadorla


(1) Karma : tendances résiduelles inconscientes à la base de notre personnalité et de notre devenir. (2) Kleshas : émotions perturbatrices racines à l’origine de nos perceptions erronées.

 

Affronter et transformer nos peurs

2022-06-10T17:59:45+01:00Blogs Formations & Thérapies|

Fondamentalement, de quoi avons-nous peur ? De souffrir.

La peur relève de l’anticipation d’une souffrance. Nous voudrions ne pas souffrir, et anticipons ne pouvoir l’éviter. Quel que soit le type de souffrance que nous souhaitons éviter, la crainte qu’elle ne se produise relève toujours du même processus : nous protéger.

Mais protéger quoi exactement ? L’idée de Soi, notre statut social, notre situation financière, notre réussite professionnelle, notre réussite aux examens, notre appartenance à un groupe, notre renommée, notre liberté, notre intégrité physique, notre couple… et tellement encore. Tout ce sur quoi nous nous posons pour nous rassurer, pour exister, pour perdurer de la bonne manière, selon nos croyances, notre culture et nos tendances résiduelles inconscientes à la base de notre personnalité. Nous pensons avoir besoin de toutes ces choses et, plus encore, de biens matériels pour ne pas souffrir. Mais elles ne font pas partir la peur. Au contraire, notre attachement à ces choses et à ces états, ainsi que notre désir de plus, de mieux, de garder, de nous séparer… ne font qu’augmenter les sources de nos peurs.

Pour nous libérer de ces peurs, il nous faut :
1- reconnaitre la souffrance,
2- comprendre clairement les causes de cette souffrance.
Cette compréhension relève de la prise de conscience, du développement de notre sagesse. Pour cela, il nous faut observer la souffrance et ses causes, par l’introspection, avec les outils adaptés (méditation et hypnose ici). Les prises de conscience effectuées dissolvent et éliminent les peurs.

Christelle Hauteville-Chadorla

Aller en haut