BLOGS2021-10-08T06:42:17+01:00

Des formations en présentiel et en petits groupes pour s’adapter au mode de compréhension de chacun

Pourquoi je maintiens mes formations uniquement en présentiel et en petits groupes ? Pour maintenir la qualité de transmission et d’accompagnement de chaque stagiaire. Parce ce que l’enseignant et formateur doit faire dérailler les choses et bouleverser la norme à des endroits et à des moments inattendus. C’est en étant présent à ce qui se déroule pendant la formation et en piquant au bon moment à l’endroit exact où l’illusion fourvoie, où l’incompréhension voile, où l’émotion dévie… que l’enseignant fait se révéler ce qui était inaccessible.
Christelle Hauteville-Chadorla

Conscience primordiale, conscience individualisée / moi, kleshas, karmas

« Notre esprit vide, clair et connaissant, est encore appelé « Potentiel de conscience primordiale ». Ce potentiel de conscience primordiale est comparable à une eau pure. Si on mêle de la terre à cette eau pure, elle devient boueuse. De façon comparable, du fait de l’ignorance fondamentale, le potentiel de conscience primordiale est réduit à un « potentiel de conscience individualisée ». Cette intervention de l’ignorance constitue le « voile de l’ignorance innée » : l’esprit ne reconnait pas sa propre nature. 

De ce fait, se forme la notion de « moi » et « autre » : le voile de la dualité, qu’on appelle aussi « ignorance déterminée » ou bien encore « voile des conditionnements latents ». L’esprit ne reconnaissant pas sa propre nature comme vide, installe à la place de ce vide (NDLR plein de potentiels) un « je », le « sujet », auquel il s’identifie ; ne reconnaissant pas les manifestations (NDLR les phénomènes gravitant autour du je) comme étant sa propre clarté, il les conçoit comme « autres », comme « objets ».

Puis, entre les 2 pôles de cette dualité moi-autres apparaissent des perturbations internes (NDLR kleshas ou afflictions racines) en premier lieu l’attraction (désir) et la répulsion (colère), automatiquement accompagnées de l’aveuglement (ignorance) qui ne reconnait pas leur nature vide. A partir de ces 3 poisons de base se développent de nombreuses ramifications, 84000 au total, qui constituent les « voiles des perturbations ».

Sous leur emprise, nous accomplissons des actes négatifs nombreux et variés formant « le voile du karma ».

« Kalou Rinpoché (ancien) – Esprit, vacuité et clarté – tiré de l’anthologie des éditions Claires lumières « La Vacuité ».

Explorer : aller plus loin que là où l’on est déjà

Un jour, une dame habitant le sud de Bourges m’a dit « Où exercez-vous ? De l’autre côté de la gare ? Oh ! non c’est trop loin pour moi.» (Temps approximatif 10mn)
Comment faire un travail de libération intérieure quand nous ne pouvons pas aller plus loin que là où nous sommes déjà ? Faire un travail en soi, et d’autant plus un travail de libération profonde de nos tendances et conditionnements, nécessite de sortir de nos repères, d’aller voir ce que nous refusions de regarder jusque là.
Sommes nous prêts si faire un déplacement de 10mn est déjà un effort trop grand que nous abandonnions ? Non, bien sûr.
Sommes-nous prêts si juste l’idée d’aller au-delà la gare (un quartier où elle n’était jamais allée) vous procure peur et rejet ? Comment réagirions-nous en voyant des aspects inconnus de nous-même ? En refusant de les voir bien sûr.
Alors si vous êtes prêts à faire plus de 10 mn de voiture pour vous rendre dans un quartier que vous ne connaissez pas, sachez que c’est déjà un très bon point de départ pour jouer les explorateurs en votre propre monde intérieur et tenter l’aventure de la liberté intérieure.
Bienvenus dans l’aventure de la liberté intérieure à toutes les exploratrices et autres baroudeurs de leur propre esprit.
Christelle Hauteville-Chadorla

Sur votre chemin…

On me dit « Je ne vous connaissais pas, cela fait longtemps que vous exercez ? » Que répondre ? Vous me connaissez quand il est temps pour vous de me connaître.
Ne pas chercher la renommée, accueillir ceux pour qui vous êtes le chemin à ce moment.
Ne pas chercher à attirer, être, accueillir, agir juste et lâcher.
Ne pas chercher à plaire, laisser être ce qui est, le reste suit.
Ne pas chercher, demeurer en sa nature qui agit d’elle-même, pour le mieux de ce qui doit être.

A bientôt, peut-être, au détour de votre chemin.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

Ma double culture, française et bhoutanaise

Je suis française de naissance et d’éducation. Je suis bhoutanaise d’aspiration et de coeur. Je suis bouddhiste d’extraction et de constitution.
Ce qui m’inspire le plus, c’est l’image au fond de moi qui me porte à revenir dans mes qualités chaque fois que je m’en éloigne. Je vois une femme, âgée, ridée, un mala à la main, récitant des mantras, le regard rieur, le sourire quelque peu édenté et permanent, le coeur chaleureux, le mot bienveillant, le geste altruiste et l’esprit tellement grand que tout y est contenu. Elle doit être au Bhoutan, à n’en pas douter, en tout cas elle en a tous les attributs. Cette image me porte. Parfois, quand dans ma vie j’ai des velléités de m’investir dans des affaires mondaines comme des travaux dans la maison, je revois cette femme et je cesse, je n’ai pas besoin de mieux. Quand je me prend à faire des projets pour l’avenir, je revois cette femme et j’ouvre mon esprit pour accueillir ce qui vient. Quand je me prend à être heurté par une personne ou une situation, je revois cette femme et mon coeur s’emplit de compassion.
Cette femme n’est pas autre, c’est l’expression de ma culture bhoutanaise. Quand je la regarde avec plus d’acuité, je vois Tara, et encore au-delà Yum Chenmo, la perfection de la sagesse. Voilà ce qui m’inspire, voilà ce qui me tire. Voilà mes représentations, sans ostentation. Je les accepte maintenant que je les connais. Je ne suis pas elles, elles ne sont pas moi. Elles agissent à travers moi. Elles sont là, constamment, à orienter ma vie.
Dans cette culture bhoutanaise, c’est la sagesse bouddhiste qui m’habite particulièrement. Parce que c’est ma nature profonde, c’est ce qui m’agit, c’est l’origine de tous mes actes vertueux et c’est ce qui a été le moteur de toutes mes actions bénéfiques et de ma vision de la vie. C’est également la vue et la perspective que j’ai au plus profond de mon être.  Etre de culture bouddhiste et bhoutanaise, comme j’aime à le dire, c’est reconnaitre au fond de soi les enseignements de Bouddha et consacrer sa vie à les appliquer. Ici religion, culture, sagesse, éducation, éthique, vertu… tout cela fait partie de la même sphère : l’art de la paix.
Etre de cette culture, c’est être un homme ou une femme de l’intérieur. En tibétain, cela se dit Nangpa. C’est la certitude que tout se joue en nous. Nous vivons en introspection, quitte à nous éloigner du monde, totalement ou partiellement. Pour ma part partiellement, car j’ai toujours conduit mon chemin en parallèle en cherchant à appliquer cette sagesse dans ma vie, à tous les niveaux, aussi bien dans ma vie intérieure que dans ma vie extérieure. Je n’y arrive pas toujours, loin s’en faut, mais je m’applique et persévère.
Et nous voilà au premier mot clé de ma vie : sagesse(1). C’est la sagesse qui m’aspire et m’inspire sur cette voie. Je n’ai qu’un seul juge, la sagesse. Je n’ai qu’un seul maitre, le maitre intérieur.
Mon deuxième mot clé est : libération.
Et mon tout forme mon troisième mot clé : liberté intérieure.
Voilà ce qui m’anime. Voilà ce qui constitue la base de ma conscience, et au-delà. Voilà ce qui est à l’origine de l’assemblage nommé dans cette vie Christelle. Et bien d’autres choses, mais le reste est une autre histoire, plus rocambolesque et périlleuse, que vous pouvez lire dans d’autres posts, sur d’autres pages, sur d’autres sites.
Ceci est ma profession de foi, tout en étant ma nature profonde, tout en étant mon aspiration.
Et vous, quelle est votre profession de foi ? Qu’est-ce qui vous anime ? Qu’est-ce qui vous agit ?

Christelle Hauteville-Chadorla

______
(1)  La sagesse allie éthique, conscience globalisée des autres et de soi, authenticité, connaissances profondes, discernement, raison & intuition, sens du vertueux et perspective libératrice des carcans et du conformisme. Christelle Hauteville-Chadorla

Au coeur de nos conditionnements

En occident, nous sommes attachés aux émotions, nous nous y identifions tout comme nous donnons des qualités à l’autre sur la base de ces émotions.
Je suis colérique, il est jaloux, j’aime sortir et m’amuser entouré d’amis, elle est dans la compétition et veut gagner, ils sont orgueilleux / imbus d’eux-mêmes, ils voient le monde à travers leur prisme sans s’intéresser aux prismes des autres, nous sommes insatisfaits, nous avons une compréhension limitée des choses, notre spectre cognitif est conditionné, il croit toujours en la malveillance des autres…
Toutes ces façons d’être, ces comportements, ces traits de caractère tels qu’on les envisage en occident, sont dans la compréhension bouddhiste des kleshas, des émotions perturbatrices / afflictions racines à l’origine des perceptions erronées, des croyances limitantes de toutes natures, des restrictions cognitives, des filtres mentaux et émotionnels. Ce sont eux qui nous poussent dans nos actions, qui leur donnent leurs formes, qui les déterminent. Nous en sommes parfois conscients, mais le plus souvent totalement inconscients. Ils nous emportent et nous nous disons « je suis comme ça », « il est comme ça ». C’est de cette supposée fatalité que nous nous extrayons avec les pratiques de méditation introspective pour voir, d’acquisition de sagesse pour savoir et de lâcher-prise pour transformer. Nous ne sommes condamnés à rien, si ce ne sont les croyances dans lesquelles nous acceptons inconsciemment de nous limiter, de nous enfermer.
En allant encore plus loin, ces kleshas sont les causes de nos karmas, tout en étant les conséquences. Sans eux, nos actions seraient justes, sans intentions égotiques, sans illusions, sans attachements, sans filtres. Sans eux, c’est la liberté intérieure.
J’ai construit ma pratique professionnelle sur cette base et dans cette optique : les kleshas et les karmas sont des conditionnements de notre esprit dont nous pouvons nous libérer.
Christelle Hauteville-Chadorla

Les 6 kleishas, émotions perturbatrices amenant à des perceptions erronées

Retrouvez ma chronique* consacrée aux 6 kleishas (émotions perturbatrices amenant à des perceptions erronées), ici envisagées sous l’angle des obstacles à l’éveil. Ces 6 kleishas (et les moyens de les libérer) sont enseignées dans la formation « Libération émotionnelle des kleishas« .
Bonne écoute.

Christelle Hauteville-Chadorla

* Chronique « Sur les traces de Bouddha » dans l’émission Lunatiq

Mes chroniques « Sur les traces de Bouddha »

Retrouvez régulièrement mes chroniques « Sur les traces de Bouddha » dans l’émission LUNATIQ, sur Balistiq.fr 103FM et en podcast sur soundcloud.
Pour commencer, accédez directement à la chronique sur le couple.
Pensez à liker, partager, vous abonner… et à écouter d’autres de mes chroniques « Sur les traces de Bouddha »,  sur le couple, l’éveil, le temps, … et les suivantes.

 

Libération des kleshas, Karmathérapie, Reiki : différences et complémentarités.

Ces 3 formations permettent de développer des outils complémentaires pour aider vos clients (et vous-même), selon les prédispositions et les perturbations de chacun. Vous envisagez ces formations comme un tout, jusqu’à la CERTIFICATION « Praticien en libération des kleshas et des karmas » ou individuellement.

La Libération des kleshas utilise la méditation introspective et spirituelle, la compréhension de l’impermanence et des kleshas / conditionnements (afflictions racines à l’origine du caractère et des constructions mentales) pour libérer, selon le principe “Déposer la conscience à l’intérieur et la conscience dépose le médicament”. Vous vous libérez vous-mêmes et guidez vos clients vers une plus grande compréhension de leurs kleshas / conditionnements  pour amener des prises de conscience libératrices.

Le Reiki Usui est une méthode de soins énergétiques par apposition des mains et utilisation de symboles chargés d’énergie de transformation. La Libération des kleshas le complète admirablement et vous apportera, dans votre pratique Reiki, une meilleure appréhension des états intérieurs de vos clients, une plus grande capacité à mener un entretien (anamnèse) efficace, pour ouvrir des portes chez votre client, pour une guérison plus directe. Vous mettez plus de conscience, de subtilité et de sagesse dans votre pratique Reiki. Le Reiki Usui lui, apportera en Libération des kleshas un support énergétique facilitant les prises de conscience, les lâcher-prise et les nettoyages énergétiques qui ne manqueront pas suite aux prises de conscience effectuées.  En karmathérapie, le Reiki Usui fait  partie intégrante de la formation.

Le Reiki Karuna© et ses symboles de guérison pour le nettoyage des mémoires cellulaires et des mémoires des vies passées, pour s’autonomiser et retrouver sa force intérieure, clarifier l’esprit, recevoir des réponses, guérir les blessures émotionnelles, relationnelles et la dépendance, libérer l’inconscient, matérialiser nos buts dans cette vie et trouver les moyens de les réaliser… est un support excellent pour la libération des kleshas et la karmathérapie. Il n’est pas inclus dans les formations Libération des kleshas et Karmathérapie mais est fortement conseillé car le travail devient plus simple, fluide, profond, sur soi et avec vos clients. Dans ma pratique, j’utilise toujours le Reiki Karuna© en soutien d’une séance de karmathérapie. La combinaison est très puissante.

La karmathérapie utilise l’hypnose régressive, la méditation spirituelle et introspective et la compréhension du karma pour accéder à la base de données intérieures sous forme d’images mentales, de mémoires cellulaires, de mémoires de vies antérieures, de karmas… pour libérer des tendances récurrentes et des karmas. La méthode, simple mais spécifique, est spécialement adaptée pour amener une personne, en état de conscience modifié, à aller au-delà des couches supérieures (ou voiles de l’esprit) souvent opaques pour faire émerger les sous-jacents inaccessibles en état de conscience ordinaire. C’est un vocabulaire et une posture karmique que vous développerez. 

La libération des kleshas et la karmathérapie se complètent pour une approche globale de l’esprit sur les plans émotionnel / mental / causal et le plan karmique. Là où la karmathérapie vous amène à faire émerger les liens de causes à effets, la libération des kleshas vous amène à vous poser sur les intentions à l’oeuvre ainsi que les capacités intrinsèques de la conscience primordiale pour s’auto-libérer. La libération des kleshas amène les bases de connaissances plus approfondies des causes des souffrances. La karmathérapie apporte la compréhension du karma créé à cause des kleshas, des trames à l’œuvre en chacun de nous et du cycle des renaissances pour déconstruire ces trames karmiques. En karmathérapie, vous posez des patchs dans le programme. En Libération des kleshas, vous prenez conscience des intentions sous-jacentes du créateur du-dit programme, et vous vous attelez à les éclairer pour cesser de les suivre.

Parfois l’une est suffisante, parfois l’autre est nécessaire, ou tout simplement est-ce les 2 versants d’une même pièce, le yin et le yang en harmonie, l’union vers la Liberté intérieure.

Dans ma pratique, ces pratiques sont interdépendantes et forment un tout.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

 

 

Liberté intérieure, en quelques mots…

La liberté intérieure est une présence de chaque instant nous invitant au-delà de nos sens, de nos perceptions, de  nos pensées… pour réaliser notre nature fondamentale semblable à un océan de paix et de sagesse.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

Liberté individuelle et société moderne

La notion de liberté est essentielle pour moi et est un sujet fondamental de nos sociétés modernes multiculturelles et ouvertes à une multitudes de connaissances, de réalités différentes, mettant fin à nos repères culturels, scientifiques, sociaux… habituels. La liberté individuelle vs responsabilité individuelle et surtout la cohérence intérieure / extérieure seront des éléments clés des organisations de demain si elles veulent éviter de se schléroser en voulant faire entrer tout le monde dans le même moule, de discriminer par ignorance, de limiter les initiatives par peur des différences, d’exclure par absence d’écoute, de faire souffrir par non prise en compte, de maltraiter à force de refuser de voir.
Ouvrir le champ des possibles, car les possibles sont déjà là et ne demandent qu’à sortir de nos têtes, de nos corps, de nos coeurs pour s’exprimer dans un monde qui les accepte. C’est cela comprendre et vivre en interdépendance, en autorisant les autres à être ce qu’ils sont, et en organisant la libre contribution de tous à l’ensemble, au groupe, à la collectivité. Pour s’enrichir ensemble. Sans individu, point de collectif. Le collectif n’est pas le point de départ, c’est le résultat de nos individualités interdépendantes. Et la clé d’un collectif sain est la responsabilité individuelle.
Dans nos sociétés modernes de plus en plus égocentrées, l’individuel peut se désintéresser du collectif, pensant même pouvoir s’en extraire en partie. Inversement, le collectif peut se désolidariser de l’individuel en contraignant l’individuel à oublier ses intuitions et aspirations personnelles pour obéir à l’ordre collectif établit et ainsi le faire perdurer, comme si le collectif était devenu une entité existant par elle-même, une personne morale. Or, l’un devrait être au service de l’autre et réciproquement.
Construisons ensemble un collectif respectant la liberté et redonnant leurs responsabilités aux individus. Pour mieux vivre ensemble. Pour mieux vivre.

Christelle Hauteville-Chadorla

Tout peut arriver… même le meilleur

Les incertitudes sont les tremplins de demain. Il y a beaucoup de possibles à inventer.
Nous ne dominerons jamais la vie. Nous avons tous des phases, comme aujourd’hui, où surfer est la meilleure attitude à adopter. Un surfeur ne maitrise pas la vague, il s’harmonise avec elle pour se laisser porter vers les plus hauts sommets. Quels sommets ? Comment savoir si la vague va poursuivre son chemin vers le haut ou retomber comme un soufflet ? L’important n’est pas de savoir avant. L’important est d’accueillir, pour trouver l’harmonie avec ce qui est. Nous nous plaçons de telle façon que, malgré l’effort, nous finissons par trouver notre confort pour nous maintenir le temps nécessaire et initier le mouvement suivant.
Tout peut arriver.
Même le meilleur.
Cela dépendra du mouvement suivant que nous allons initier.
Oui, tout peut arriver, même le meilleur.
Personne n’est à l’abri de circonstances favorables.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

La Croissance, en quelques mots…

La croissance est l’art de se déployer. C’est une alchimie entre connaissances profondes, connaissance de soi et dépassement de nos limites actuelles. Elle résulte du respect de l’écologie  humaine qui invite à  semer, faire germer et porter nos fruits à maturité, pour un renouvellement continu. 
Sans ostantation. Avec justesse et confiance.
Sans domination. Avec responsabilité et bienveillance.
Etre pleinement là, parmi les autres. Etre pleinement épanoui. Etres à sa place et prendre sa place. Et apporter au monde notre juste contribution.
Le monde et plus généralement les mondes que nous traversons s’inventent et se réinventent d’instant en instant. Nous pouvons faire avec ou ne pas nous cantonner à ce qu’ils proposent. Alors nous les assimilons, les métabolisons et leur donnons de nouvelles formes. Nous participons à la création globale et au renouvellement permanent.
Croissance vient du latin crescere qui signifiait naitre, venir à la vie.
Croitre, c’est renaitre encore et encore, se réinventer, s’adapter, ne pas se figer… d’instant en instant, et faire partie intégrante du mouvement de la vie et de notre environnement.
Croitre, c’est oser être, pleinement, où que nous soyons, quoi que nous fassions.
Croitre, c’est être responsable de notre devenir, en harmonie avec nos différents environnements et leurs composantes.
Croitre, c’est vivre.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

L’Harmonie, en quelques mots…

L’harmonie est l’art d’être confortable. C’est une alchimie entre acceptation, alliance et mouvement. C’est une danse avec la vie. Quand nous nous mouvons, nous plaçons notre corps de telle façon que, même si le mouvement demande un effort, le corps fini par trouver une place confortable dans laquelle il puisse se maintenir et se préparer pour démarrer le mouvement suivant. Le confort est ici l’art de trouver le bon placement, là où nous sommes, avec les éléments dont nous disposons. C’est essentiellement une notion d’équilibre, d’interdépendance en bonne entente de toutes nos parties. C’est surtout le résultat de l’alliance de la sagesse et de l’action, du féminin et de masculin en chacun de nous (anima / animus).
Harmonie vient du grec harmonia qui signifiait arrangement, ajustement.
Accueillir notre vie, nos responsabilités, nos contraintes… pour ce qu’elles sont, s’en arranger, s’arranger avec elles et trouver comment nous positionner à l’intérieur pour y demeurer stable et croitre.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

Vivre et lâcher-prise

VIVRE & LACHER-PRISE

Entrer dans le silence,
Cesser d’alimenter le bruit.
Quand la vie s’affole,
Demeurer retiré de l’agitation.
Ne pas chercher à maintenir,
Ne pas chercher à maitriser.

Vivre selon nos valeurs,
Vivre selon nos croyances.
Accepter la perte et le renoncement,
Accueillir l’incertitude et l’impermanence.
Pas aujourd’hui,
A chaque instant de la vie.

Savoir se retirer,
Savoir se détacher.
Lâcher-prise et se reposer,
Laisser se transformer et observer.
Ne pas forcer, il n’est pas temps,
Comme les eaux dormantes, simplement être.

Etre en phase avec son temps,
Etre en phase avec le moment.
Etre en phase avec les eaux dormantes,
Accueillir le repos et remercier.
Des plus improbables moments,
Emergent les plus beaux des trésors.

Christelle Hauteville-Chadorla

Karma, dans le sens bouddhiste… en quelques mots

« Dans le sens bouddhiste du karma, aucun code culturellement conditionné ne définit un comportement comme bon ou mauvais. Il n’y a pas de règle à enfreindre ni à respecter. … La définition traditionnelle d’un comportement non vertueux est un comportement qui entraine un résultat indésirable. Ce résultat est double : il affecte la vie de ceux qui peuvent être victimes de ce comportement indésirable, tout en troublant l’esprit (Sem en tibétain, qui signifiant continuum mental, processus de cognition) de celui qui a commis ce comportement. Ce qui, à son tour, crée les conditions d’un futur comportement non vertueux et entrave les possibilités d’actes vertueux (aux conséquences souhaitables).
Ce qu’il faut, c’est ne pas seulement comprendre le karma en termes d’effets extérieurs, mais reconnaitre ses effets sur l’esprit (continuum mental) lui-même. L’esprit est la source de notre libération. Il ne s’agit donc pas simplement de regretter une mauvaise action, ou ce que nous avons pu faire ou dire de blessant. Il s’agit d’établir si notre comportement, minute après minute, entretient l’esprit de clarté ou contribue à l’ignorance et à la confusion ».

De la confusion à la clarté
Yongey Mingyur Rinpoché

Ne vous excusez plus d’être ce que vous êtes

Avez-vous l’impression de vivre en embuscade, de vous excuser d’être ce que vous êtes ?

Le regard de l’autre, les jugements et les standards de la société sont souvent des carcans. Beaucoup de personnes ne vivent pas librement leur besoin de profondeur, leurs valeurs de bienveillance, d’utilité, d’aide.
Ce sont presque toujours elles qui vivent mal en entreprise ou en organisme d’état, vont jusqu’au burn out, flanchent, souffrent.
Ce sont presque toujours elles qui ploient dans leur sphère familiale et amicale, ne disant pas ce qu’elles ressentent car ce n’est pas entendable, car l’autre se moque, raille ou interdit.
Elles finissent pas s’excuser d’être comme elles sont. Elles finissent par éteindre leur lumière intérieure.

Comment faire quand vous vivez ainsi, dans l’incompréhension, quand vos valeurs sont piétinées, vos qualités niées ?

D’abord remettre du sens dans ce que vous ressentez, percevez, entrevoyez. Distinguer ensuite entre ce qui vous appartient et ce qui appartient aux autres. Laisser aux autres ce qui est à eux, investir pleinement ce qui est à vous. Ensuite, en réintégrant ce que vous êtes fondamentalement, vous allez consolider vos valeurs, vos qualités, en les mettant en pratique et en développant une sagesse pragmatique, concrète qui vous servira de base, de support, de socle. Ainsi vous vous sentirez plus forts et pourrez mieux affronter les critiques et incompréhensions. Peut-être, même certainement, étant clairs dans vos intentions et leur bienfondé, les critiques ne vous atteindront plus.

Ne vous excusez plus d’être ce que vous êtes. Ne vous excusez plus d’être bienveillants. Ne vous excusez plus de votre besoin d’utilité, ni de votre élan à aider. Ne vous excusez plus, tout simplement, de toutes vos qualités.

Le monde a besoin de vos qualités, de votre lumière, pas de vos excuses.

 

Christelle Hauteville-Chadorla
Formatrice & Thérapeute – Philosophe – Accompagnatrice du changement
www.harmoniecroissance.com

Sculpter notre devenir

Nous construisons d’instant en instant ce que nous serons demain.

Ce que je pense, je le deviens.

Ce que je dis, ce que je fais, construit inlassablement le monde dans lequel je vis, les situations et l’environnement dans lequel j’évolue, l’être que je suis.

Je peux sculpter, avec chaque pensée, chaque parole, chaque action un bienheureux.

Je peux sculpter avec d’autres pensées, d’autres paroles, d’autres actions un malheureux.

 

Christelle Hauteville-Chadorla
Formatrice & Thérapeute – Philosophe – Accompagnatrice du changement
www.harmoniecroissance.com

Introspection, changer par l’observation de soi

Karmathérapie
Thérapie basée sur la méditation introspective, soutenue par l’hypnose et le Reiki.

La méditation introspective (méthode Vipassana)

Avec la méditation introspective, nous comprenons notre propre nature en observant les différents éléments qui nous constituent : corps, sensations, perceptions, tendances habituelles, croyances… tout ce dont l’égo se nourrit.
En observant pensées, émotions, images mentales… nous établissons des connexions, des relations de causes / effets. Comment nos émotions dirigent nos sens (entendre ou ne pas entendre par exemple), comment nos intentions orientent nos actions (attaquer / me cacher / rationnaliser ou apaiser). Nous voyons alors notre mode de fonctionnement, nos samskaras en sanskrit (facteurs karmiques) et comment ils ont modelé nos sens, notre personnalité, nos situations de vie, notre vie toute entière. Ces prises de conscience sont à la base de la guérison.

Karma, méditation introspective et personnalité

Notre personnalité est le fruit du karma. Il ne s’agit pas uniquement de regarder nos actions. Nous observons comment notre personnalité s’est formée et se modifie en permanence, en interdépendance avec nos actions.
Agir d’une certaine façon amène certains fruits et cela façonne notre personnalité, notre caractère. La façon dont nous gérons une situation est le reflet de notre personnalité et donc de nos tendances karmiques. Pour changer notre caractère, nos facultés, nous menons une introspection : Qu’est-ce que je ressens ? Comment est-ce que je perçois les choses ? Quelles images mentales me viennent dans telles situations ? Est-ce que je veux les garder ou les transformer ? Qu’est-ce que je souhaiterai à la place ? Qu’est-ce qu’il est bon que je fasse pour moi ?
Cognition et émotions sont liées. En karmathérapie, nous entrons dans l’émotion, dans sa représentation et la comprenons en la revivant en visualisation (avec une conscience élargie ou en dissociation si nécessaire). Il n’y a pas de séparation entre pensées et ressentis, entre compréhensions et expériences.

Limite de Vipassana

Toute personne peut voir plus clairement en elle grâce à la karmathérapie. Une personne ayant atteint un certain degré de lucidité aura certes une connaissance plus pénétrante, plus subtile, plus vaste qu’une personne ne possèdant pas ce degré de lucidité. Cependant la technique permet à tous de faire grandir son niveau de conscience, avec le processus d’entretien, l’hypnose, les prises de conscience, l’application des antidotes. Tout ceci participe à l’élévation de conscience. Nous sommes tous limités par notre potentiel, mais chacun peut aller au-delà de son niveau de conscience ordinaire.

Technique de méditation introspective

La technique est très simple sur le principe : s’installer dans son ventre, focaliser sur un point d’attention et poser la conscience sur ce qui s’élève à l’intérieur, pour connaître toute chose de l’intérieur.
Le karmathérapeute vous accompagne dans cette démarche pour faciliter la concentration, la focalisation, l’acceptation et la transformation de ce que vous voyez. Vous partez de ce qui est là et visible en état de conscience modifié, réalisez de quoi c’est fait grâce au questionnement du thérapeute, transformez, lâchez et conscientisez ce qui a changé.

Méditation introspective et Karmathérapie

Nos schémas cognitifs et émotionnels ne sont pas simples à dissoudre. Nous devons voir qu’ils reposent sur des illusions, des erreurs de jugement, des situations passées qui n’existent plus…  pour les lâcher, ne plus les suivre. Ils sont réels, nous les vivons, nous ne pouvons les nier. Mais ce sont des projections reposant sur des mémoires obsolètes et déformées, sur des liens aléatoires et erronés.
Nos expériences passées nous ont mené là où nous sommes, tels que nous sommes, mais notre devenir reste à cultiver. Quel que soit nos perturbations dominantes (difficulté à apprendre ou prendre des décisions,  insatisfaction, envie, trop grande importance accordée à soi, désirs incessants, attachement, colère, mauvaises pensées, naïveté…), nous pouvons les transformer en comprenant comment nous les avons créés et quoi changer en nous, pour des modifications durables.
Les expériences de cette vie ne sont pas les seules à nous avoir construit, nous arrivons avec un programme que la karmathérapie nous aide à décoder et modifier. Sans jugement, juste en prenant conscience et faisant autrement.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

Est-ce qu’une hypnose en VISIO… est efficace ?

Témoignage de Bernadette au sujet de ses séances d’hypnose régressive, libération émotionnelle et karmique en visio par Skype.

« Je n’ai aucune frustration dans les séances effectuées, même la toute première. J’appréhendais au début, pensant que c’était mieux d’être en contact réel. Mes réticences ont été levées dès la première séance. »

Je vous dis à bientôt, en visio avec ZOOM, SKYPE, WHATSAPP… ou tout autre support
Christelle Hauteville-Chadorla

Retrouvez les consignes pour une bonne séance

Préparer votre séance en ligne

 

Karma et transformation de Soi

« Je peux devenir ce que je veux être et ne plus être ce que je suis déjà »

Influencer notre évolution, encourager à aller de l’avant, au-delà de ce que nous sommes aujourd’hui pour ne pas demeurer embourbés dans toutes les formes de mal-être, de culpabilité et de mésestime de soi, si présents à notre époque et dans nos cultures occidentales, voilà la perspective profonde et bouddhiste du karma.

Toute souffrance ressentie est issue de nos propres actes passés. Il en va de même de nos joies. Dans cette vision, nous sommes responsables de notre propre situation. Nos pensées, nos paroles et nos actions, d’instant en instant, conditionnent et donnent une orientation à notre futur. Nous devenons ce que nous faisons. Nous sommes tels que nous sommes du fait d’actions passées. Mais point de fatalisme, au contraire, un mouvement permanent, un jeu ininterrompu de causes et conséquences.  Si je change aujourd’hui, je serai différent demain.

La compréhension du karma permet d’appréhender ce qui caractérise un individu, ce qui lui est inhérent, propre, ce qui est à l’origine de sa constitution physique, émotionnelle, psychique, spirituelle…  ce qui est conditionné dans le moi. Il vise aussi à appréhender les coproductions avec d’autres (interdépendance).

Cette approche nous permet d’influencer et modifier le cours de notre karma. Pour cela, nous orientons notre regard à l’intérieur même de notre courant de conscience. Nous reconnaissons nos habitudes, nos tendances. Nous développons ainsi la conscience de nous-même, de notre mode de fonctionnement interne et décidons d’agir différemment et de devenir une autre personne, selon notre perspective.

Dans cette approche karmique de transformation de soi, il n’y a pas de loi suprême ni de jugement extérieur, juste nos actions, nos paroles, nos pensées et leurs conséquences. Il n’y a qu’une loi, celle de notre propre Conscience supérieure (notre sagesse). C’est ainsi que nous pouvons nous transformer en profondeur, en étant libre d’influencer notre devenir selon nos propres convictions et nos propres perspectives.

 

Christelle Hauteville-Chadorla
Karmathérapeute, Coache spirituelle, Formatrice Reiki et karmathérapie
www.harmoniecroissance.com

 


[1]Concept du karma tel que le Bouddha l’a enseigné et repris dans les premiers soutras, d’après Traleg Kyabgon dans son livre « Le karma »

Ma chaine Youtube

Mieux comprendre mes activités, la karmathérapie et la libération émotionnelle sur ma chaine YouTube.

Chaine pédagogique à destination de mes élèves, pour appliquer certains enseignements. Ces vidéos abordent concrètement la karmathérapie (dans la compréhension du Karma du bouddhisme himalayen). Elles ont été enregistrées en séances ou en formations de karmathérapie et Libération émotionnelle*.

Vous y touverez notamment :

  • La présentation vidéo de la karmathérapie et de la formation à la karmathérapie
  • Des chroniques « Les voies intérieures »
  • Des méditations guidées visant à vous intérioriser et transformer votre monde intérieur
  • Des séances d’hypnose karmique enregistrées avec l’accord des clients, dans un but pédagogique

_______
*Besoin parfois de tendre l’oreille pour entendre les personnes murmurer sous hypnose ou pour suivre une méditation quand je baisse ma voix pour m’adapter à l’intériorisation du groupe.

Ma chaine Youtube

Redevenir FEMME – Séance enregistrée de karmathérapie

Je vous propose une nouvelle séance de karmathérapie enregistrée, qui parlera aux FEMMES AYANT L’IMPRESSION DE S’ETRE PERDUE EN CHEMIN, d’avoir égaré en route leur confiance et leur capacité innée d’amour, de force et de protection. Bonne écoute.

https://youtu.be/9auG849c9_M
Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com 

Go to Top