Nous élever comme un lotus au-dessus de la vase

J’ai entendu ce week-end beaucoup de personnes en peine pour appliquer un comportement éthique dans un monde qui laisse peu de place aux vertus de la patience, de la compassion, de l’honnêteté, de la bienveillance… Pour certains, leur environnement méconnait, voire méprise ces qualités. Ils sont parfois perçus comme faibles voir un peu stupides. C’est dans ces moments là que la persévérance et la confiance doivent être appliquées dans nos esprits, nos paroles et nos actions.
Quel que soit ce que nous voulions voir apparaître dans le monde, cela demande de la force, de la persévérance et de la confiance. Rien ne prend racine dans le monde sans des intentions fortes et répétées. Tel un jardinier qui chaque jour se remet à l’ouvrage, cultive son jardin, nous sommes tous soumis à une même loi de la nature : l’impermanence. Quoi que nous ayons fait, pensé, dit hier, il nous faudra encore le faire, le penser, le dire aujourd’hui, le renouveler à chaque instant. Quoi que le monde émette, notre plus grande force est la patience de persévérer selon notre éthique. Notre éthique peut être inspirée de courants de pensées, mais elle peut aussi relever de notre liberté de penser. Et au final, notre plus grande liberté est de trouver la force d’exprimer notre éthique, encore et encore, instant après instant, sans céder aux soubresauts de ce monde. Nous ne pouvons être compris par tous, et c’est en cela que le monde est riche, varié, prolifique. Soyons simplement la plus belle version de nous-même, l’expression de nos plus belles qualités. Et demeurons tel un lotus dressé au dessus de la vase.

Christelle Hauteville-Chadorla
Formatrice & thérapeute
www.harmoniecroissance.com

2019-06-13T16:46:01+00:00