Ecouter l’inconnu

Ecouter, c’est se laisser pénétrer par les mots qui cheminent en nous, tel le vent dans la forêt. En évitant consciemment de replacer ce que nous entendons dans le champ du connu, nous autorisons la nouveauté à nous enrichir. Aucun processus mental ne devrait être à l’œuvre dans l’écoute, ni analyse, ni classement, ni comparaison car alors le message est tronqué, déformé. Nous en comprendrons le sens si nous faisons place nette pour accueillir chaque mot, le message, celui qui l’a transmis et celui qui le reçoit. Ne pas tout comprendre tout de suite est la marque d’une grande intelligence, celle qui laisse sa place à l’inconnu, à la nouveauté, à tous les possibles, aux vérités de l’autre. Il nous appartient ensuite de décider de ce que nous en faisons.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

 

 

 

2018-11-18T16:24:40+00:00