Comment peux-tu croire à tout cela ?

Un collègue me demanda un jour, à la cafétéria chez Gecina : Comment peux-tu croire à tout ça ? (le bouddhisme, les soins énergétiques, la bienveillance en tant que force notamment). Et ma réponse est sortie en toute simplicité : « Parce que j’accepte que le monde soit plus grand que moi et qu’il y ait des choses que mes sens ne puissent percevoir (je ne perçois pas tout ce qu’un chat perçoit et pourtant ça existe) et que mon cerveau ne puisse pas tout concevoir (je suis limitée dans ma capacité d’analyse et ne peut donc n’utiliser que mon cerveau pour vivre en bonne intelligence avec le monde). Mais surtout parce que je suis trop attachée à ma liberté pour la maintenir sous le joug d’une société qui la nie en permanence pour imposer son modèle. »
Ma croyance n’est pas aveugle et non vérifiable, elle se base sur l’écoute de grands sages, l’expérimentation de ces enseignements pour les confronter à ma réalité (ce que je vis et ma façon d’appréhender les situations) et la méditation qui amène à voir et ressentir plus large, plus subtil, sur des plans différents. Ma vie repose entièrement sur ce que j’ai entendu et fais l’expérience mais je sais aussi que je peux toujours aller au-delà de ce que sais aujourd’hui. Donc oui je crois, ma croyance la plus forte, la plus ancrée est qu’il y a plus grand que moi, et que je peux y accéder en allant toujours au-delà de ce que je suis et pense à l’instant présent. Je crois en l’évolution permanente, en notre potentiel de liberté intérieure et notre capacité à la développer avec nos choix. C’est dans cette vision que mes croyances s’inscrivent.

Christelle Hauteville-Chadorla
www.harmoniecroissance.com

2018-12-11T17:32:40+00:00