Les 3 défauts du récipient (allégorie pour un étudiant)

Connaissez-vous les 3 défauts du récipient (allégorie pour un auditeur ou lecteur) ?

Hier, une potentielle cliente me contacte pour envisager une formation à la karmathérapie avec certains cours en privé car elle habite une partie de l’année en Australie. Nous discutons donc de ce qu’il est possible d’envisager ensemble quand elle me dit « J’ai lu votre site de long en large, regardé des vidéos… Je suis très intéressée… Tout le monde ne peut pas comprendre ce que vous écrivez, il faut déjà avoir un certain parcours… ».
Certes, mon approche et ma compréhension sont à la jonction de deux cultures, il faut donc être ouvert à d’autres cultures que la sienne pour se laisser toucher par mes écrits, en être inspirés, se laisser pénétrer par les mots.. Et pour se laisser toucher, il faut éviter que son mental et son intelligence ne classent dans des cases pré-formatées ce qui est enseigné et transmis. J’en viens maintenant aux 3 défauts du récipient, de l’auditeur / lecteur :

Récipient retourné : quant nous ne sommes pas à l’écoute, pas attentif. Pour entendre, et ensuite comprendre puis intégrer, nous devons diriger notre conscience auditive ou visuelle sur ce qui est dit, écrit, sans laisser d’autres objets, internes (les pensées) ou externes (les événements), nous accaparer. Sans cela, nous sommes comme un vase retourné sur lequel on verse du liquide. Rien ne rentre. Bien que physiquement présent, nous n’entendons pas un seul mot, nos yeux lisent sans retenir les mots.

Récipient fêlé : nous entendons mais ne retenons pas. Si nous ne faisons pas un effort de concentration pour retenir, tel un vase fêlé, rien ne restera.

Récipient contenant du poison : nous déformons. Si nous écoutons avec une attitude mentale défectueuse, le nectar de l’enseignement sera corrompu.

J’ai bien souvent entendu cette allégorie par des enseignants et Maitres bouddhistes. C’est aussi par elle que je débute la formation à la karmathérapie, pour développer l’attention des élèves et leur faire prendre conscience de ces processus à l’œuvre en eux.

2019-04-29T15:08:52+00:00